Les séances DaiVaiDai & TaiVai des Potos et des Waffou!!!

Kamen

  • Waffou
  • What lies behind the mask...
  • Messages: 7 557
Re : Les séances DaiVaiDai & TaiVai des Potos et des Waffou!!!
« Réponse #1665,  »Modifié
We need to talk about Kevin

Eva Khatchadourian (Tilda Swinton), dont la vie n'a pas l'air d'être drôle tous les jours (maison vandalisée, ménage optionnel, alcool de rigueur), passe un entretien d'embauche pour un nouveau poste, entrecoupé de flashbacks embrumés sur comment elle en est arrivée là. Le comment, c'est son histoire personnelle, de journaliste aventurière à femme seule au fond du gouffre, en commençant par sa lune de miel jusqu'aux plus récents développements avec sa progéniture.
Car Kevin a décidé, on le comprend très vite, de faire son massacre de Columbine à lui. Pourquoi ? Le doute est instillé, la réponse jamais donnée. Elle n'aime pas son fils, cette grossesse n'était pas désirée, et l'enfant le sent, le sait, et le lui rend bien. Mais, est-ce simplement une vengeance, ou Kevin est-il un monstre, tout simplement ? Auquel cas, comment faire face à l'énormité d'être la mère de l'ennemi public numéro 1, et donc tenue pour responsable de tout ?
Les vignettes de la vie de Tilda se mélangent, le spectateur est happé par cette déconstruction temporelle, semblable au brouillard émotionnel et intellectuel parfumé d'alcool mais toujours teinté de rouge (éclairages, peinture, reflets, tomates, blessures) dont est enveloppée la protagoniste, et sa coupe de cheveux devient le fil d'Ariane auquel se raccrocher dans ce labyrinthe de souvenirs.
En face d'elle, Kevin, interprété avec brio par Jasper Newell et Ezra Miller, est cet enfant puis adolescent au sourire carnassier, toujours enthousiaste devant son père, toujours exaspérant avec sa mère. Exaspérant ? N'est-il pas manipulateur, voire franchement malveillant à plusieurs reprises ? N'est-ce pas Tilda qui ne supporte pas les contraintes de la maternité et qui s'imagine tout cela ? Il faudrait qu'elle parle de Kevin, mais le sujet n'est jamais abordé. La seule fois où une discussion s'engage avec son mari (au détour du thème imposé : le divorce), Kevin écoute aux portes. "Ne va pas t'imaginer des choses, surtout si tu n'as pas le contexte." "Je SUIS le contexte", répond-il, sardonique. C'est glaçant.

Bref, un excellent film à tout point de vue (esthétique, construction, performances d'acteurs !!!), à ne pas voir dans le cadre d'une sortie familiale, mais qui fait fortement réfléchir à la parentalité, surtout point trop heureuse. J'adore, et je recommande chaudement.
永遠に、あなたのモノ・・・

Ken_oh

  • Waffou
  • Messages: 1 624
You're sayin' the FBI's gonna pay me to learn to surf?
Point Break, Johnny Utah.

Battou

  • Papaya Mango
  • Waffou
  • Respectable Housewives.
  • Messages: 8 338
Re : Les séances DaiVaiDai & TaiVai des Potos et des Waffou!!!
« Réponse #1667,  »
Salut.

On a vu le film à sa sortie et je partage complètement le bien que tu en dis. S'agissant les "motivations de Kevin", ça m'avait l'air assez clair à l'époque :
(cliquez pour montrer/cacher)
Il vise à chaque fois sa mère de manière indirecte, pour attirer son attention, pour l'atteindre, pour la faire souffir.
Il en est même à utiliser l'arc en référence  à l'histoire de Robin des Bois que lui racontait sa mère.
En tout cas la scène du carnage est à la fois surprenante et glaçante de cruauté.

Stupid snake ! You won't be having Jesus Christ Lizard today, will you ? Shame on you ! :o

Kamen

  • Waffou
  • What lies behind the mask...
  • Messages: 7 557
Re : Les séances DaiVaiDai & TaiVai des Potos et des Waffou!!!
« Réponse #1668,  »
Spoiler lu, et je suis d'accord avec toi, sauf que... pourquoi ? Le gamin est-il déséquilibré ou fait-il payer sa mère ? J'ai trouvé le propos extrêmement dur mais juste. Et contrairement à d'autres films, il interroge sur comment gérer l'après, et pas seulement sur le côté des victimes évidentes (oh, la scène du garçon en fauteil roulant !!!).
Pour moi, le moment formidable est celui de la scène finale.
(cliquez pour montrer/cacher)
"Why? I used to think I knew; now I'm not so sure." C'est étouffant. Et cela pose la question de la rédemption, en fin de compte. C'était incroyable.
永遠に、あなたのモノ・・・

Battou

  • Papaya Mango
  • Waffou
  • Respectable Housewives.
  • Messages: 8 338
Stupid snake ! You won't be having Jesus Christ Lizard today, will you ? Shame on you ! :o

Kamen

  • Waffou
  • What lies behind the mask...
  • Messages: 7 557
Re : Les séances DaiVaiDai & TaiVai des Potos et des Waffou!!!
« Réponse #1670,  »
Je vois plusieurs lectures possibles...
(cliquez pour montrer/cacher)
  • C'est une vengeance, et il se rend compte de l'énormité de la chose, maintenant que sa haine est apaisée.
  • Il continue à haïr sa mère et fait semblant de se rapprocher pour mieux la poignarder, comme avec le livre de Robin des Bois.

L'essentiel, c'est que Tilda lui pardonne, elle fait tout pour ne rien rater du rendez-vous (tous les lundis, dont on peut supposer qu'il ne s'agit que de faire acte de présence puisqu'il refuse de parler), et elle essaye de l'embrasser.
永遠に、あなたのモノ・・・