RoiLion.Thom

  • Dilettante
  • Waffou
  • Raw! Raw! Fight the power!
  • Messages: 9 332
Sherlock (2010)
« le 14 Mars 2012 à 13:27 »Modifié le 1er Mai 2012 à 11:35 par Kian
http://www.imdb.com/title/tt1475582/


Citation de Battos le 13 Mars 2012 à 19:48
Sinon, Sherlock est excellentissime. Une série qui réussit au bout du sixiéme épisode à atteindre le niveau de tension d'un 313 ou 411 de Breaking Bad, si c'est pas une perle, je ne sais pas ce que c'est. :yes:
Difficile de comparer vraiment : les épisodes de Sherlock sont plus proches de téléfilme que de séries avec leur durée de 90 minutes...

Moi cette année (sachant que je ne regarde que de la VF), je n'ai rien trouvé de bien encore. Le dernier truc sympa que j'ai vu c'était la saison 1 de Misfits.
"Je suis un intoxiqué.
- Intoxiqué de quoi ?
- De la vie. Je m'y suis adonné tout petit et je ne peux plus m'en passer."

T. Pratchett, Sourcellerie, Les Annales du Disque-Monde, livre V.

Kian

  • Admin
  • Messages: 12 135
Re: Sherlock (2010)
« Réponse #1, le 14 Mars 2012 à 17:32 »
Vu comme ça c'est facile de comparer: si chaque épisode dure 90 minutes, tu double le nombre et tu arrives à 12 épisodes dans ce que dis Battos.

Du coup, la série attire soudain ma curiosité. Je n'en avais pas entendu parler et vais m'y coller.
Ma signature fonctionne !

Battos

  • Waffou
  • Messages: 2 331
Re: Sherlock (2010)
« Réponse #2, le 14 Mars 2012 à 18:26 »
Bien sûr, j’exagère. ^^
Vu qu'il n'y a que trois épisodes par saison et qu'un épisode dure 1h30. Au final, une saison revient à peu près à une Saison de Misfits classique.

Il demeure que ça reste une très bonne série. Le scénario est réglé comme du papier à musiques. La Saison 1 est bonne mais la Saison 2 est un bon cran au-dessus.

Et si ça peut attirer les Nolanites et Batmanites que nous sommes tous plus ou moins sur le forum, la relation Sherlock/Moriarty a des gros airs de celle Batman/Joker façon TDK. Le personnage de Moriarty est aussi lugubre et sinistre que la version Ledger.

Ce qui, au final, n'est qu'un juste retour des choses : Batman n'est qu'une version comics du mythe Holmes avec des chauves-souris (j’exagère encore... un peu :p).

RoiLion.Thom

  • Dilettante
  • Waffou
  • Raw! Raw! Fight the power!
  • Messages: 9 332
Re: Sherlock (2010)
« Réponse #3, le 14 Mars 2012 à 21:54 »
Citation de Kian le 14 Mars 2012 à 17:32
Vu comme ça c'est facile de comparer: si chaque épisode dure 90 minutes, tu double le nombre et tu arrives à 12 épisodes dans ce que dis Battos.
Objection votre honneur :o
Tu ne peux pas du tout développer les mêmes ressorts et avoir la même approche au niveau scénario / mise en scène sur une durée de 40 minutes ou une durée de 90. C'est une question de support. Cela ne rime à rien de comparer les deux, ni pour l'un ni pour l'autre. C'est pas pareil, s'tout. C'est comme comparer un meeting de 4h à Villepinte et une allocution de 20 minutes dans un JT...


Quant à la série, elle a par ailleurs le mérite d'être acclamée par l'ensemble de la communauté des Holmesien (comme ils se font appeler eux-mêmes), les fans du mythe. Elle réussit le pari de à la fois rester fidèle à la "légende", aux bouquins, mais aussi de la remettre au goût du jour.
Bon en vrai, tout ça je l'ai lu ; je n'ai pas regardé la série, car j'ambitionne encore de lire les livres de Conan-Doyle, et je n'ai pas envie de me faire spolier mon plaisir ^^
"Je suis un intoxiqué.
- Intoxiqué de quoi ?
- De la vie. Je m'y suis adonné tout petit et je ne peux plus m'en passer."

T. Pratchett, Sourcellerie, Les Annales du Disque-Monde, livre V.

Battos

  • Waffou
  • Messages: 2 331

harsiesis

  • Waffou
  • Thank you, and good night.
  • Messages: 527
Re: Sherlock (2010)
« Réponse #5, le 9 Avril 2012 à 17:58 »
Citation de RoiLion.Thom le 14 Mars 2012 à 21:54
Citation de Kian le 14 Mars 2012 à 17:32
Vu comme ça c'est facile de comparer: si chaque épisode dure 90 minutes, tu double le nombre et tu arrives à 12 épisodes dans ce que dis Battos.
Objection votre honneur :o
Tu ne peux pas du tout développer les mêmes ressorts et avoir la même approche au niveau scénario / mise en scène sur une durée de 40 minutes ou une durée de 90. C'est une question de support. Cela ne rime à rien de comparer les deux, ni pour l'un ni pour l'autre. C'est pas pareil, s'tout. C'est comme comparer un meeting de 4h à Villepinte et une allocution de 20 minutes dans un JT...


Quant à la série, elle a par ailleurs le mérite d'être acclamée par l'ensemble de la communauté des Holmesien (comme ils se font appeler eux-mêmes), les fans du mythe. Elle réussit le pari de à la fois rester fidèle à la "légende", aux bouquins, mais aussi de la remettre au goût du jour.
Bon en vrai, tout ça je l'ai lu ; je n'ai pas regardé la série, car j'ambitionne encore de lire les livres de Conan-Doyle, et je n'ai pas envie de me faire spolier mon plaisir ^^
C'est pas spécialement nécessaire d'avoir lu les livres pour apprécier la nouvelle mouture du célèbre détective. Je dirais même que pour quelqu'un qui connaît de près ou de loin l'intrigue de la dernière histoire avec Moriarty, le dénouement du dernier épisode de saison 2 n'est pas très surprenant. Perso j'avais encore bien en tête la version télévisée avec Jeremy Brett, du coup ça ne m'a pas autant marqué que Battos. L'intrigue valait plus le coup pour la guerre psychologique entre Holmes et Moriarty.

Par contre le premier épisode réussit l'exploit d'être surprenant même pour quelqu'un qui connaît l'histoire d'Irène Adler, mais là les scénaristes ont véritablement "réinventé" l'intrigue.

Ouais je les ai vu (ils sont passés récemment sur la 4) et ils étaient biens ^^

RoiLion.Thom

  • Dilettante
  • Waffou
  • Raw! Raw! Fight the power!
  • Messages: 9 332
Re: Sherlock (2010)
« Réponse #6, le 9 Avril 2012 à 23:04 »
En fait je voyais plutôt ça dans l'autre sens : je ne veux pas me gâcher le plaisir de la lecture en regardant la série avant.
"Je suis un intoxiqué.
- Intoxiqué de quoi ?
- De la vie. Je m'y suis adonné tout petit et je ne peux plus m'en passer."

T. Pratchett, Sourcellerie, Les Annales du Disque-Monde, livre V.

Kamen

  • Waffou
  • What lies behind the mask...
  • Messages: 7 585
Re: Sherlock (2010)
« Réponse #7, le 10 Avril 2012 à 01:32 »Modifié le 10 Avril 2012 à 09:53 par Kamen
Bon, je ne sais pas comment vendre Sherlock sans gacher le plaisir...
La BBC a fait produire 2 saisons (une troisieme est en commande devant le succes sans precedent) pour une adaptation de Sherlock Holmes de nos jours. Et c'est MAGISTRAL. Trois episodes d'une heure et demie par saison, reprenant de tres celebres enquetes : A Study in Pink pour A Study in Red, Hounds of Baskerville pour The Hound of Baskerville, A Scandal in Belgravia pour A Scandal in Bohemia. Sherlock est un affreux pedant au QI hallucinant, seconde par Watson qui a fait la guerre d'Afghanistan (comme dans le roman !!!). Tous les personnages importants apparaissent a un moment ou un autre, tous sont formidablement bien croques, les histoires sont vraiment haletantes, permettant de suivre parfois les raisonnements de Holmes grace a des effets visuels fort interessants, forme illustree de methodes intellectuelles veritablement utilisees par les gens travaillant leur memoire a tres haut niveau.
Si la premiere saison commence avec une accroche sympathique et finit de maniere spectaculaire, la deuxieme saison est un enchantement de bout en bout. Le personnage phare de A Scandal in Belgravia est FABULEUX (et correspond a une version tres moderne, et pourtant tres fidele, du personnage d'origine), l'episode final m'a fait applaudir a plusieurs reprises et me cramponner a mon fauteuil !!!
La presse a unanimement salue cette serie, y compris les afficionados du detective, je la recommande donc sans moderation. D'autant que les acteurs sont renversants.

Quid des differences avec la version cine ? L'epoque, tout d'abord. Ensuite, la volonte de faire plus "Les Experts", mais a grand renfort d'intellect au lieu de se baser sur la seule science. L'action, qui est moins presente et moins spectaculaire (Holmes ne sait RIEN faire physiquement, il ne connait pas le baritsu ; et ce n'est pas un pro du deguisement, juste un insupportable genie sociopathe). Les personnages, qui evoluent dans le "monde reel", et sont plus "humains" : Holmes, donc, est un cerveau seulement ; Watson est vraiment humain et n'est pas le demeure des romans (il narre tout a travers un blog, d'ailleurs !) ; Lestrade est sympathique ; Mycroft est une merveilleuse ordure ; quant aux autres, je n'en dirais pas plus, mais ils ont ete copieusement reinventes, et ca marche du tonnerre. Il va sans dire que la relation Holmes/Watson fait jaser (hu hu !) et donne lieu a quelques cocasses repliques, mais pas au niveau des films.

Bref, je suis persuade qu'Alaiya ADORERAIT litteralement. Les fans du detective peuvent investir les yeux fermes. Les curieux peuvent essayer aussi : ce n'est pas long, et c'est vraiment prenant !
永遠に、あなたのモノ・・・

harsiesis

  • Waffou
  • Thank you, and good night.
  • Messages: 527
Re: Sherlock (2010)
« Réponse #8, le 10 Avril 2012 à 22:08 »
J'ai pas trop aimé la version ciné de Holmes (mais j'ai pas vu le dernier) avec Downey Jr. Trop m'as-tu-vu. Et Jude Law en dehors de Gattaca, j'ai du mal...

Sinon dans la version de Moffat, j'avoue que j'ai quand même un peu de mal avec ce qu'ils ont fait de Moriarty. Je passe en spoiler même si c'est très très léger

(cliquez pour montrer/cacher)
C'est vrai que par son côté azimuté et décomplexé il y a des similitudes avec le Joker et en cela répond à cet autre azimuté qu'est Holmes.  Ca fonctionne très bien dans l'antagonisme mais le personnage en lui-même me paraît finalement assez vide...
Bref, à prendre sans trop se prendre la tête non plus je pense.

Battos

  • Waffou
  • Messages: 2 331
Re: Sherlock (2010)
« Réponse #9, le 10 Avril 2012 à 22:10 »
Citation de Kamen le 10 Avril 2012 à 01:32
Holmes ne sait RIEN faire physiquement, il ne connait pas le baritsu
Je suis on ne peut plus d'accord avec ton post mon cher Kamen, simplement je reviens sur ce passage : Je ne suis pas tout à fait d'accord, ce Sherlock a tout de même une certaine forme physique. Pour preuve les quelques courses-poursuites et surtout cette scène dans The Blind Banker où Sherlock réussit à esquiver et se défendre avec une simple lacrymo face à un gymnaste surentraîné au sabre. Et aussi,
(cliquez pour montrer/cacher)
cette forme physique est sans doutes à mettre dans la balance de la résolution de l'énigme du suicide, car je reste persuadé qu'il a sauté du toit lui même.
Citation de Kamen le 10 Avril 2012 à 01:32
Le personnage phare de A Scandal in Belgravia est FABULEUX (et correspond a une version tres moderne, et pourtant tres fidele, du personnage d'origine)
J'ajouterais que le thème au violon qui accompagne ce personnage rend la chose d'autant plus magique. D'ailleurs, la bande-son de la série est en règle générale excellente (et ça va jusqu'au son du portable de Sherlock dans le 201 :wub:).
Citation de harsiesis le 9 Avril 2012 à 17:58
Perso j'avais encore bien en tête la version télévisée avec Jeremy Brett, du coup ça ne m'a pas autant marqué que Battos.
Je savais aussi comment cette "période" de la vie de Sherlock se concluait (bien l'une des seules choses de l'univers de Sherlock que je savais) donc je savais à quoi m'attendre. D'autant que pendant mon run de la saison 2, j'avais fait un entracte pour aller voir le Sherlock Holmes 2 de Downey Jr au cinéma (autant dire qu'à part l'apparition de Noomi Rapace, j'ai detesté :mdr:) et il se trouve qu'il est tiré de The Final Problem aussi, donc j'avais vraiment la mémoire rafraîchie pour le coup.

Non, ce que j'ai aimé, c'est vraiment le chemin qu'a pris l'épisode. Dès le début, on a un flash-forward, on sait de toutes façons où on va. L'épisode est une montagne russe émotionnelle.
(cliquez pour montrer/cacher)
On voit comment tous les éléments laissés par Moriarty se referment petit à petit sur Sherlock, c'est passionnant d'intelligence.

Matsya

  • Waffou
  • A vous, pour toujours...
  • Messages: 5 978
Re: Sherlock (2010)
« Réponse #10, le 10 Avril 2012 à 23:56 »
Après avoir lu il y a quelques temps les commentaires élogieux de Battos et après avoir été inondés par toutes les pubs qui passaient à la télé, j'avais décidé de regarder quelques épisodes pour me faire ma propre idée. Malheureusement, ce n'était pas du tout ce à quoi je m'attendais. Un personnage de Sherlock Holmes tout à fait différent de celui que j'aime : un personnage tourmenté, un personnage confronté à ses propres angoisses et peurs, la personnage drogué et pourtant lucide, un personnage énigmatique, "Victorien" à souhait. Là, il n'est rien de cela. Il est très hautain. Et surtout, pour moi, Sherlock Holmes est le parfait Docteur Jekill et Mister Hyde. Sherlock est Moriarty. Moriarty est Sherlock. Toute la beauté de l'histoire réside dans cette dualité, dans cette confrontation qui n'aura jamais lieu, dans cette recherche perpétuelle, éternelle et vaine. Bref, je n'ai pas du tout accroché.

Enfin, je n'y peux rien, mais je ne peux pas encadrer l'acteur principal. Autant sa voix (que sa tête) m'horripile.
                             

Kamen

  • Waffou
  • What lies behind the mask...
  • Messages: 7 585
Re: Sherlock (2010)
« Réponse #11, le 11 Avril 2012 à 00:41 »Modifié le 11 Avril 2012 à 23:14 par Kamen
Je suis d'accord avec Harsiesis, le traitement de ce personnage est surprenant, mais j'ai beaucoup aime (ah, la premiere rencontre en "aveugle", c'etait hilarant). Par contre, le traitement dans les films m'a bien fait rigole, j'ai accroche, meme si c'est completement different.

La saison 2 est vraiment incroyable, entre le 201, qui fait le pari de reprendre trait pour trait sur le papier les elements de l'histoire originelle (jusqu'a la moitie de l'episode, environ), et le 203 qui m'a scotche tant il etait intelligent...

Desole par contre d'avoir rate vos commentaires, je n'ai pas lu les posts que j'avais loupes, je ne pensais pas que ca parlerait de Holmes ici.

Pour repondre a vos remarques :
@Matsya : Sherlock est tourmente mais est frequemment detestable dans les romans, traitant Watson comme un moins que rien plus d'une fois. Le fait qu'ils soient partis sur cette ligne uniquement dans la serie moderne fonctionne parfaitement, surtout si la serie se passe de nos jours. Sherlock est un genie, mais a un QE proche du zero, et on le sent bien. Ca colle tout a fait avec le ton et l'epoque.
Aussi, les personnages ont des tenus interessantes, notamment M. (ah, son costard gris dans le 203 ! :wub:)ou le personnel de Buckingham. Mycroft, je le trouve trop vieille ecole, par contre.
@Battos : Sherlock est cense etre vraiment costaud dans les romans, pas forcement au point de Downey Jr., mais quand meme. Il redresse un tisonnier a mains nues dans The Speckled Band, il se debarasse de Moriarty d'une prise de baritsu, et il est physiquement confronte a Moran il me semble, un monsieur qui a fait les Indes, et pas pour le tourisme... La, a part gratter des empreintes sur le sol, il est assez leger. Et ca me va parfaitement, ce n'est pas un surhomme a la Batman, c'est juste un genie.
le spoiler de Battos...
(cliquez pour montrer/cacher)
Je n'ai aucune idee de comment il a fait cela, juste que Molly est la cle du mystere.
永遠に、あなたのモノ・・・

Jaxom

  • Waffou
  • Messages: 1 842
Re: Sherlock (2010)
« Réponse #12, le 11 Avril 2012 à 01:33 »
En effet Kamen, une petite erreur s'est glissée dans ton portrait : Sherlock est tres physique... mais généralement hors écran ; on a le combat au sabre a domicile au debut d'un des episodes, dans un autre il revient tel Achab armé de son harpon a baleine et tout ensanglanté ou encore
(cliquez pour montrer/cacher)
quand il va sauver Irène Adler lors de son exécution
.

Un petit regret vient du fait que le temps s’écoule bien trop vite dans la série (encore plus sur le 201 qui s’étale sur presque une année), on passe rapidement sur le Watson qui peine a conclure a un Watson bourreau des coeurs. Bientôt il quittera Baker Street et se mariera.
De même, Lestrade qui se trouve propulsé au rang de meilleur ami de Sherlock a l'instar de Watson et Mme Hudson a la fin du 203 alors que leur relation est a peine effleurée dans les 5 épisodes qui précédent.

Sherlock est également en proie a la dépendance au tabac dans cette série et le premier épisode implique qu'il fumait/fume de l'herbe aussi. Dans ce premier episode, il fait aussi des surdoses aux patchs a la nicotine. Plus tard dans la saison 2, il fouille désespérément ses affaires alors que Watson et Mme Hudson lui ont confisqué tous ses paquets, il est aussi impliqué qu'il a lui même payé (a moins que ce ne soit Watson) les commerçants de Baker St pour que ces derniers refusent de lui vendre des cigarettes.

A noter pour ceux pas au courant que Watson (Martin Freeman) est joué par le futur Bilbon le Hobbit et Sherlock (Benedict Cumberbatch) aura lui aussi un rôle (mais mineur) dans le film de Peter Jackson. Mycroft est joué par Mark Gatiss qui est un des co-créateurs de la série.
"Un chien, un chat et un rongeur, c'est la recette du bonheur !"

Battos

  • Waffou
  • Messages: 2 331
Re: Sherlock (2010)
« Réponse #13, le 11 Avril 2012 à 01:38 »
Citation de Matsya le 10 Avril 2012 à 23:56
Et surtout, pour moi, Sherlock Holmes est le parfait Docteur Jekill et Mister Hyde.
Je comprends tout à fait. J'ai moi-même du mal à me lancer dans Boss pour les mêmes raisons. J'ai vraiment du mal à me lancer après avoir vu le pilote parce que la tête de l'acteur principal ne passe pas mon "filtre". Mais je vais quand même finir par la voir parce qu'il parait que la fin de la première saison est vraiment incroyable.
Par contre, c'est amusant que tu parles de Dr Jekyll et Mister Hyde parce que Moffat (le co-showrunner de Sherlock) avant de moderniser le mythe Holmesien avait fait justement une mini-série qui était une version modernisée de la nouvelle. Je n'ai jamais eu l'occasion de voir Jekyll (seulement six épisodes en tout, si je ne me trompe pas) mais un ami à qui j'ai fait avaler les deux saisons de Sherlock le mois dernier l'avait vu et adoré. Il me disait qu'il retrouvait au final beaucoup du Jekyll de Jekyll dans le Sherlock de Sherlock. ^^
Citation de Kamen le 11 Avril 2012 à 00:41
(ah, son costard gris dans le 203 ! :wub:)
J'acquiesce, j'acquiesce et j'acquiesce !
Citation de Kamen le 11 Avril 2012 à 00:41
Et ca me va parfaitement, ce n'est pas un surhomme a la Batman, c'est juste un genie.
Ah, totalement. Cette scène où Sherlock réussit à se défendre face à un gymnaste surentraîné m'avait fait grincer des dents à vrai dire. Vu comme le personnage était dépeint dans le premier épisode, je pensais vraiment pas qu'ils ajouteraient un semblant de savoir-faire en self-defense à cet Holmes. Je le voyais déjà comme un personnage très fragile sur le plan physique. Finalement, pas tant que ça.

EDIT : Ah oui. Jax a relevé des éléments que j'avais même pas calculer.

(cliquez pour montrer/cacher)
Particulièrement le sauvetage d'Irène où le gars a tout de même dû s'embrocher au moins un ou deux terroristes hors écran. Ça parait même un peu incroyable qu'il s'en soit sorti. :mdr:
Citation de Kamen le 11 Avril 2012 à 00:41
(cliquez pour montrer/cacher)
Je n'ai aucune idee de comment il a fait cela, juste que Molly est la cle du mystere.
(cliquez pour montrer/cacher)
Molly et son réseau de sans-abris aussi.

Kamen

  • Waffou
  • What lies behind the mask...
  • Messages: 7 585
Re: Sherlock (2010)
« Réponse #14, le 11 Avril 2012 à 01:40 »
Bien vu, agent Jaxom, surtout le point derriere la balise !

Pour Cumberbatch, j'ai lu qu'il etait tellement demande pour divers films que cela a failli faire capoter la commande de la saison 3. Dont je me demande ce qu'ils vont traiter comme histoire, car toutes les plus emblematiques sont presentees dans les deux premieres.

A mon avis...
(cliquez pour montrer/cacher)
le 301 sera le face a face Moran/Holmes, qui est la premiere histoire de la resurrection du detective apres Reichsbach. D'autant que Moran n'a jamais ete presente, mais bien effleure, ne serait-ce que dans le 103, non ?

Bah, je leur fais confiance ! Il y a assez de bonnes choses a faire ou a inventer.
永遠に、あなたのモノ・・・