Théâtre
[Festival] Dour (Belgique) »

Luna

  • Invité
Théâtre
« le 23 Juillet 2006 à 13:26 »Modifié le 15 Avril 2008 à 11:19 par KiaN
Ca faisait un moment que j'avais envie de faire partager ma passion pour le théâtre avec vous et jusqu'à présent je n'en ai pas eu le courage de peur de ne pas intéresser grand monde. Aujourd'hui je prends mon courage à deux mains quitte à faire un gros bide  :mrgreen:

J'ai pratiqué pendant plus de dix ans et même si aujourd'hui j'ai arrêté pour diverses raisons, le théâtre reste pour moi une grande passion. Un monde assez vaste comportant plusieurs discipline dont le théâtre d'improvisation qui est surement la discipline la plus difficile de toutes et la plus complète.

Si cela vous intéresse (et même si vous en avez rien à faire  :harhar: ), je vous parlerai ici des diverses pièces, one man/woman show et autres spectacles d'improvisation que j'aurai été voir et je compte sur vous, si vous avez l'occasion de vous rendre à une pièce, pour nous faire partager votre avis. ^^

Aujourd'hui, Télé Story :
Avec Kian nous avons décidé d'aller voir ce one woman show. Karine Kadi, charmante comédienne très souriante nous présente son analyse sur la télé réalité et sur les émissions du PAF. Pertinente, drôle, des sketchs très bien écrits, la comédienne mène son spectacle tambours battants. Pourtant ça n'a pas du être évident. Dès le début, le public se montre assez froid et attend qu'elle fasse ses preuves. Jouer devant une quinzaine de personne ne semble pas être la mer à boire pourtant, quand ses personnes ne sont pas réceptives dès le début, ça destabilise pas mal. Qu'à cela ne tienne, Karine en excellente comédienne ne se laisse pas démonter et se jette dans la fosse aux lions. Le pari est gagné, tout le monde rit aux éclats et participe volontiers aux sketchs.

Pour un prix modique, vous passez une heure de folie sans interruption. Je le conseille à tous ^^

Pour ceux que ça intéresserait : http://www.billetreduc.com/6818/evt.htm

tinou

  • Waffou
  • Messages: 6 878
Re: Luna ou la passion du théâtre
« Réponse #1, le 5 Août 2006 à 02:09 »
Deux chroniques de mes dernieres fois au theatres :


Le Jazz et la diva :

Ben je le regrette pas, c'était vachement intéressant. Didier Lockwood et Caroline Casdesus, accompagnés au piano par Dimitri Naïditch, le tout dans un théâtre exigu, et bien ça surprend, ça nous sort de l'ambiance des concerts de musique. Comment dire? Ca nous rapproche des artistes. Surtout que bon, ils nous parlent normalement pour nous raconter leur carrières. C'est assez rigolo, même si Lockwood et sa femme ne sont pas très doués pour la comédie. Par contre le pianiste est déjà un virtuose du piano, mais en plus il joue vachement bien j'ai trouvé. Les scènes où il fait quelque chose sont sans doute les plus réussies.
Enfin, ce n'est pas trop long, et tant mieux, car bon, mi-opéra oblige, on se sent parfois obligé d'en rajouter, alors quand il s'agit de raconter sa carrière, cela fait un peu prétentieux peut être. D'ailleurs ils nous racontent pas vraiment leur carrière, plutôt des blagues qu'ils entrecoupent de morceaux...

Bref, c'était assez sympathique

Sinon cet hiver donc, j’avais vu l’incroyable solo de Lucchini reprenant les premiers chapitres du Voyage au Bout de la Nuit, de Celine. Performance remarquable. L’arrivee a New York que ca s’appelait. Si il tourne en province pour les pailloux et les cul-terreux, je vous conseille d'aller le voir, vous allez vous cultiver a defaut de cultiver vot' champs
"Honey badger don't care"

Hiei-

  • Waffou
  • Messages: 3 592
Re: Luna ou la passion du théâtre
« Réponse #2, le 5 Août 2006 à 10:47 »Modifié le 5 Août 2006 à 10:52 par Hiei-
J'aurai bien participé à ce topic, mais déjà que je ne vais pas au cinéma, le théatre c'est pas pour tout de suite  :sweatdrop:

Sinon dans une série sur France 3 que je vois de temps en temps, il y a une femme qui s'appelle Luna et dont la passion est le théatre, tu devrais demander des droits d'exploitation à France 3  ^^

(C'est la marque de fabrique des "Luna" d'aimer le théatre ? :sweatdrop:)

* arrête son hors-sujet avant de se prendre un coup de baton  :unsure: *

Sinon, pourquoi tu as arrêté, pour en revenir plus dans le topic ? Trop occupé à cause des enfants ? Boulot ? Les deux ?


Aladfal

  • Waffou
  • Messages: 3 075
Re: Luna ou la passion du théâtre
« Réponse #3, le 5 Août 2006 à 10:59 »
Pour moi, Luna c'est :
- un chat dans Sailor Moon
- une grande rousse dans Les Filles d'à côté

Bon, ça, c'est fait...

Sinon, pour revenir au sujet, je ne suis hélas pas non plus "consommateur" de théatre ni de spectacles sur scène en général (pas même des concerts). Non pas que je n'aime pas, mais la démarche ne m'est pas naturelle.

J'ai vu une seule pièce dans ma vie : Le Dindon de Feydeau (joué par les élèves de Terminale de mon lycée, qui plus est). C'est vous dire la pauvreté de ma culture en la matière.
It's one thing to fuck with me, another to fuck with...my ex-girlfriend who hates me.

Eh, t'es un œuf ou une couille ?
- T'es con, j'suis un kiwi !

iDam

  • ᕦ(ò_óˇ)ᕤ !!!!!!!!
  • Modos
  • ▃ ▅ ▆ ▇ ▆ ▇ ▅ ▃
  • Messages: 11 702
Re: Luna ou la passion du théâtre
« Réponse #4, le 5 Août 2006 à 11:06 »
J'ai eu des périodes où j'allais au minimum une fois par mois au théatre. Des vaudevilles, quelques classiques revisités (Figaro, Molière), un peu d'Opéra avec les Nibelungen, des cafés-théâtres pour rigoler un bon coup dans une ambiance cheap de bon aloi et des spectacles comiques comme Shriley et Dino.

Maintenant, plus tellement, comme pour les musées... pas bieeeen :/

D's©
- Tu viens à la pistoche ?
- Je peux pas, j'ai cinoche !

FinalBahamut

  • Troll n' roll, go go go ^_^
  • Waffou
  • Messages: 5 214
Re: Luna ou la passion du théâtre
« Réponse #5, le 5 Août 2006 à 11:13 »
Le théâtre, je ne connais pas vraiment.

En tout et pour tout, je n'ai vu qu'une seule pièce de théâtre, sur mon "temps scolaire" en plus.

Ce n'était donc pas une démarche volontaire.

La pièce ? "Les fourberies de Scapin". Un classique de chez classique qui m'avait fait passer un excellent moment à l'époque :yaisse:

Pourquoi ne pas être retourné depuis au théâtre, alors ? A vrai dire, je ne sais pas vraiment  :sweatdrop:



... et Omni me fit pourvoyeur en anus fruités :classe:

Alaiya

  • Modos
  • OTP FTW !_\o/
  • Messages: 4 840
Re: Luna ou la passion du théâtre
« Réponse #6, le 5 Août 2006 à 11:56 »
Je ne connaissais pas avant d'avoir fait le festival OFF d'Avignon, il y a deux ans. A vrai dire, j'y suis allée parce qu'une de mes amies descendait exprès de Paris pour ça, et squattait chez moi... et franchement, je me suis régalée. Le festival OFF d'avignon, c'est 600 spectacles de tous genres, pendant un mois, dans toute la ville, voire même dans des garages spécialement aménagés pour l'occasion.
Je ne me rappelle pas de toutes les pièces que j'ai vues, mais j'ai été marquée par "Cravate club", absolument énorme, et superbement bien joué. Dans le genre marquée aussi, mais plutôt négativement, une pièce dont je ne me rappelle pas l'auteur, mais qui traitait de la chasse aux juifs pendant la seconde GM. Autant le propos était intéressant, autant la mise en scène, très... "contemporaine", était insupportable. Surjouée volontairement, vague chorégraphie, ambiance glaciale... bref 1h10 à se demander ce qu'on foutait là. Mais comme on était polies, on est restée jusqu'au bout.
Ensuite, je ne sais plus trop: une pièce montée de toutes pièces par une bande de jeunes, sur un thème très con mais très rigolo de la fille un peu psychorigide qui organise une fête et dont le meilleur ami débarque complètement déprimé et la lui gâche de façon mémorable. un one-man show et un one-woman show, bref, un peu de tout.


Ah oui, un pièce complètement allumée: "la belle, la blonde et la salope". Ecroulée de rire du début à la fin.

J'ai découvert le théâtre vraiment avec le festival (la seule chose de bien dans cette ville) et je ne regrette pas. Néanmoins, l'amie avec qui j'étais, étant sur Paris et faisant du théâtre elle-même, nous a pas mal aiguillées, puisque beaucoup de pièces avaient déjà été jouées sur la capitale. je pense que, seul, c'est difficile de faire un choix au milieu de tout ça. Dans ce cas, il vaut attendre une bonne semaine, pour récupérer les infos du bouche à oreille. Ou alors, se plonger dans le programme, lire les présentations des pièces... et croiser les doigts. Franchement, parfois, on tombe sur des trucs géniaux; par hasard.

Un truc par contre qui m'avait prodigieusement agacée: le débarquement pour le festival de la population bobo, avec sac sonia rykiel sur l'épaule, avec le.... spécial festival de Télérama qui dépasse de façon bien ostensible. Le programme du festival, ils s'en foutent, ils ne regardent QUE leur Télérama. Ceux là, je ne les supporte vraiment pas.

Je ne l'ai pas refait depuis, d'abord par manque de temps, et aussi de priorités financières. Même s'il s'agit du festival OFF, il faut compter une moyenne de 12 à 15 euros par spectacle, et franchement, ça chiffre carrément vite, surtout si on décide d'en voir plein (et de boire un coup, entre chaque spectacle.... ben quoi?! fait chaud l'été!).

J'espère en tout cas avoir l'occasion de revoir du théâtre sur Bordeaux, ville suffisamment grande pour accueillir des trucs sympas.

Luna

  • Invité
Re: Luna ou la passion du théâtre
« Réponse #7, le 5 Août 2006 à 12:36 »
Citation de Hiei- le 5 Août 2006 à 10:47
Sinon, pourquoi tu as arrêté, pour en revenir plus dans le topic ? Trop occupé à cause des enfants ? Boulot ? Les deux ?
J'ai arrêté le théâtre pour des raisons financières surtout. L'inscription dans l'association de la ville coute vraiment chère, et pour peu qu'on organise des représentations, on y va encore de notre poche pour les costumes. Ensuite, je faisais de la danse latino en même temps, et avec les deux, j'avais des semaines bien chargées. Financièrement, c'était dur de joindre les deux bouts alors j'ai du arrêter mes deux passions. Aujourd'hui je le regrette m'enfin bon, c'est la vie et qui sait, je m'y remettrai peut être bientot.

Moi j'ai découvert le théâtre lorsque j'étais en 6ème. Mon professeur de maths me trouvaient trop renfermée, réservée. Il m'a conseillé le théâtre pour m'aider à prendre confiance en moi. Le premier cours dans le club de théâtre de mon collège m'a tout de suite jeté dedans et je n'ai plus pu m'en passer. Du simple spectacle d'improvisation aux quatres filles du docteur March en passant par les pièces écrites par les élèves, on faisait une représentation par trimestre. Ca m'a aidé à m'ouvrir aux autres et à m'affirmer aussi.

Pendant des années, j'ai tanné mon ex pour aller voir des pièces de théâtre. Même si je pratiquais deux fois par semaine, en plus de la danse latino, j'avais envie de voir des pros sur scène. La première fois, ce fut une troupe de comédien inconnu qui se produisait sur scène au café de la gare près de chatelet. Leur spectacle marchait du tonnerre grace au bouche à oreille. Le scénario de la pièce était tellement ficelé qu'on ne s'est pas rendu compte de la blague faite par les comédiens et pourtant c'est un coup si connu dans ce monde. Un spectacle avec des tendances scato-érotico-parodique, fallait s'attendre au "pire" et on a pas été déçu. C'était tout simplement hilarant.

Ensuite, il y a deux ans, tous les vendredi soirs, je recevais des invitations pour des spectacles d'improvisation. Et là, c'était du pur bonheur, j'aurai aimé être sur scène avec les comédiens tellement cette discipline est excellente. Un vrai défi !

Un arbitre, deux adjoints, deux équipes de plusieurs joueurs, un sujet à la con mais pas si con que ça, un handicap (jouer en décallé, parler en faisant des rimes etc....), des cartons de couleurs différentes pour le public qui participe et qui vote pour l'équipe qu'il a trouvé la plus performante et le spectacle commence. Je vous assure que lorsqu'on vous donne un sujet d'actualité assez grave à jouer façon sitcom, ça donne quelque chose de particulièrement intéressant sur un plan théâtrale. D'ailleurs, en obligeant mon ex à m'accompagner, j'ai réussi à lui donner le goût du théâtre et il s'est inscrit lui-même dans une ligue de théâtre d'improvisation.

Le mois d'aout étant une mauvaise période pour le théâtre, j'y retournerai dès que possible en Septembre. Le théâtre me manque, la scène me manque, jouer me manque. Alors autant vivre ma passion autrement.

iDam

  • ᕦ(ò_óˇ)ᕤ !!!!!!!!
  • Modos
  • ▃ ▅ ▆ ▇ ▆ ▇ ▅ ▃
  • Messages: 11 702
Re: Luna ou la passion du théâtre
« Réponse #8, le 29 Novembre 2006 à 17:40 »
Vous prenez souvent le métro ?

Vous aimez vous foutre la gueule de tarés qui parlent haut et fort comme des prédicateurs des temps anciens ?

Vous croyez qu'on peut réellement s'emmerder au métro ?

Vous croyez que tous les tarés le sont réellement ?

Vous pensez que la vie ne peut pas être un théâtre entre deux strapontins avec une vieille acariâtre à droite et un clodo à gauche ?

Redécouvrez le théâtre !

J'ignore sur quelles lignes exactes ils officient (déjà, on peut supprimer d'office les 1 et 14) et j'espèrent un jour les découvrir in situ (sinon, ce sera au théâtre mais l'effet sera moins sensationnel...

D's©
- Tu viens à la pistoche ?
- Je peux pas, j'ai cinoche !

Urumi

  • Monomaniaque
  • Waffou
  • HD-ready
  • Messages: 4 223
Re: Luna ou la passion du théâtre
« Réponse #9, le 1er Décembre 2006 à 16:15 »
Je suis retournée au théâtre hier, ça faisait pas mal de temps que je n'y étais plus allée. Au programme, Electre de Sophocle, mise en scène d'Isabelle Pousseur.



Je rappelle le contexte de la tragédie : Agamemnon, roi de Mycènes, prend la tête des armées grecques afin de prendre d'assaut la ville de Troie et récupérer la jeune épouse volatile de son frère Ménélas. Malheureusement pour eux, la déesse Artémis n'a pas fort apprécié une offense que lui avait faite Agamemnon et décide d'arrêter les vents. C'est ainsi que la flotte des Grecs reste bloquée au port d'Aulis. Pour y remédier, Agamemnon sacrifie sa fille Iphigénie, ce qui n'est pas vraiment du goût de son épouse Clytemnestre (et soyons honnêtes, on la comprend un peu) qui a dix ans pour préparer sa vengeance. Une fois la guerre de Troie terminée, Agamemnon rentre à Mycènes et se fait assassiner par sa femme et son amant Egisthe (pourquoi se priver?) dans son bain. Une vengeance en entraîne une autre, et c'est Electre, la fille d'Agamemnon et Clytemnestre, qui va vouloir se débarasser de sa mère et de son amant avec l'aide de son frère Oreste si celui-ci revient un jour à Mycènes.

Ils ont pris la résolution de faire une adaptation moderne : les chiton et péplos ont donc laissé la place aux tenues d'aujourd'hui (pas toujours du meilleur goût soit dit en passant  :whistling2:) et les poignards aux fusils (là aussi je reste sceptique mais pourquoi pas?). Le texte de la pièce était par contre assez bien respecté sans pour autant être trop lourd, si ce n'est le prologue qui a été réécrit je crois.
Dans l'ensemble, j'ai été très séduite par cette adaptation, malgré le fait que la pièce a vraiment du mal à démarrer. On a eu droit à un échange interminable entre Electre et le choeur. Cependant, dès qu'il commence à y avoir un peu plus d'échanges entre les personnages, on est rapidement emporté par l'histoire. J'ai trouvé le jeu des acteurs très bon, Electre était émouvante et la scène des retrouvailles entre le frère et la soeur fort touchante. Les interventions du choeur étaient adroitement modernisées et rajoutaient à la tension tragique de la pièce. La pièce se clôturait sur une décullotée (au sens propre du terme) d'Egisthe en bonne et due forme qui n'aura pas manqué de susciter quelques rires dans la salle.

Al batard

  • Hamster séquestré en cave
  • Messages: 45
Re: Théâtre
« Réponse #10, le 17 Avril 2008 à 17:30 »
Ouais toujours le même problème, quand on est pas habitué à aller voir des spectacles "vivants", ben on y va pas... Du coup y'a qu'un certain type de personnes qui vont au spectacle...  :wacko: C'est dommage y'a tellement de trucs biens (je dis pas ça pour culpabiliser qui que se soit, c'est juste que pour moi on se prive d'un grand plaisir quand on ne va pas voir de spectacle... Oui je sais je me répète...)
C'est pour ça que j'aime tant le théâtre de rue, il est gratos et se croise dans la rue (par définition) du coup il est accessible à tou-te-s.

Enfin pour les parisiens ou proche, voilà une bonne occasion de retourner au théâtre pour un pestacle qu'il est génial (normal c'est le mien    :mrgreen: )  (aller sur Billetreduc.com pour réserver : 8 euros la place) :

ESCARGOT EN RESISTANCE
Contes mayas, racines du mouvement zapatiste
Par Albert Sandoz (regard extérieur : Montaine Loisier)
(Spectacle pour adultes et enfants à partir de 8 ans)
 
  Au tout début était la nuit, l'eau et le silence...
Dans cette nuit le feu est apparu, dans ce silence la parole est apparue.
Une parole multiple.
Les paroles et les contes des descendants mayas, racines du mouvement zapatiste d'aujourd'hui. Notamment, à travers l'échange entre deux personnages emblématiques : Le Vieil Antonio et le Sous commandent Marcos, l'un symbole de la tradition de résistance maya et l'autre "porte parole" d'un nouveau mouvement de rébellion naissant.

THEATRE DU NORD OUEST
13 rue du Faubourg Montmartre
Paris IX – Métro : Grands boulevards
01 47 70 32 75 – www.TheatreDuNordOuest.com
T. : 20€  /  T.R. : 13€  / Billet réduc' : 8€

CA A L'AIR SYMPA MAIS C'EST QUAND ?
C'est à 19 h mardi 22 Avril 2008
Mais aussi à 17 h jeudi 1er Mai 2008
Et encore à 19 h jeudi 15 Mai, jeudi 5 Juin et  mardi 10 Juin 2008


C'EST QUOI LES ZAPATISTES ?
Le mouvement zapatiste est un mouvement indigène du Chiapas (Etat du Sud du Mexique).
Il comporte deux “facettes” : les bases civiles zapatistes et l'Armée Zapatiste de Libération Nationale (E.Z.L.N.) qui est complétement au service du peuple.
L'E.Z.L.N. est créée en 1983, mais pendant 10 ans le mouvement zapatiste est  resté dans l'ombre. Il apparait aux yeux du monde le 1er Janvier 1994 (date d'entrée en vigueur de l'Accord de Libre Echange Nord Américain).
Les zapatistes luttent contre le libéralisme économique et pour la reconnaissance de leurs droits, bafoués par le gouvernement. Ils ne souhaitent pas prendre le pouvoir, ils revendiquent plutôt la possibilité de faire de la politique autrement « en bas à gauche », en dehors du shéma classique des partis. Leurs organisations civiles et politiques sont basées sur  l'autonomie et la démocratie directe et participative. Ils ont acquis une certaine légitimité mais,  malheureusement, le gouvernement mène aujourd'hui une guerre souterraine pour chasser les communautés indigènes de leurs terres.   
Pour plus d'informations : http://cspcl.ouvaton.org/   
Re: Théâtre
« Réponse #11, le 21 Avril 2008 à 21:24 »
  :unsure: Juste un petit rappel puisqu'il n'y a pas de réponse...  :sweatdrop:  La première de mon spectacle est demain ... :sweatdrop:


 :sors:
Et si tout cela n'était qu'un jeu ?

tinou

  • Waffou
  • Messages: 6 878
Re: Théâtre
« Réponse #12, le 22 Avril 2008 à 01:19 »
Ben... 10 000 km quoi. :peur:
"Honey badger don't care"

RoiLion.Thom

  • Dilettante
  • Waffou
  • Raw! Raw! Fight the power!
  • Messages: 9 494
Re: Théâtre
« Réponse #13, le 22 Avril 2008 à 13:55 »
Déjà vu :P
"Je suis un intoxiqué.
- Intoxiqué de quoi ?
- De la vie. Je m'y suis adonné tout petit et je ne peux plus m'en passer."

T. Pratchett, Sourcellerie, Les Annales du Disque-Monde, livre V.

Al batard

  • Hamster séquestré en cave
  • Messages: 45
Re: Théâtre
« Réponse #14, le 22 Avril 2008 à 16:19 »
Je le sais oh mon Roi  :hypocrite: 
Mais je suis sur que tu ne veux pas revenir parce que les lions prennent cher dans les contes du Vieil Antonio  :harhar:
Non mais plus sérieusement, ça m'avait fait bien plaisir que tu viennes le voir sachant qu'on se connaissait presque pas à l'époque (même si vous étiez arrivé avec une bonne demi heure de retard  :P ce qui maintenant n'est plus possible parce que c'est dans un vrai théâtre...)
Enfin, rien ne t'empêche de le revoir (surtout que se sera mieux  :P) ou d'en parler à tes amis parisiens si ça t'a plu, ou à tes ennemis si ça t'a pas plu  :p

10000 km ? J'avoue ça fait une trotte  :sweatdrop: , merci de répondre quand même.
Et si tout cela n'était qu'un jeu ?